Invitation à la lecture

Présentation de livres récemment découverts et aimés

Minuit en mon silence, lettera amorosa, Pierre Cendors

Quidam, 2021, 77 p. La réédition de cet ouvrage, d’abord paru aux éditions du Tripode en 2017, tient sans doute à sa qualité intemporelle. Minuit en mon silence est en effet un récit de l’ombre, une romance poétique abreuvée aux sources multiples de la poésie, à commencer par les cantiques spirituels, les flammes d’amour, lesPoursuivre la lecture de « Minuit en mon silence, lettera amorosa, Pierre Cendors »

Un temps pareil, Matthieu Freyheit

Edition la crypte 2019 Dans un temps pareil se multiplient les références à la terre, à la planète terre, et aux liens parfois mésozoïques que nous entretenons avec elle (les dinosaures font, sauf erreur, une entrée inattendue en terres de poésie, lesquels, de surcroît, «mélancolise[nt]»). Il y a quelque chose de l’ »homme-terre » chez le personnagePoursuivre la lecture de « Un temps pareil, Matthieu Freyheit »

archipels de l’espoir, Nicolas Gille

Edition Le Petit Pavé, collection le semainier « reste le vigoureux désir de rejoindre l’espoir, ses archipels, ses rives modestes, ses anses secrètes, ses sources d’ivresse au bord des plages de l’horizon » Doit-on à ce désir « vigoureux » la publication du dernier né d’une douzaine d’opus, un recueil composé de cinq moments qui nous invitent à rejoindrePoursuivre la lecture de « archipels de l’espoir, Nicolas Gille »

La chambre impondérable, Jean Hourlier

Edition Le Petit Pavé, collection Le semainier Il y a une dominante nettement tragique dans les poèmes de Jean Hourlier: la voix de Phèdre s’inscrit, volontiers, comme en sourdine sombre, dans les arrière-plans de vers d’une absolue régularité – un ensemble de quatrains, composés d’autant d’alexandrins et qui, tous, riment en alternant ABBA ou ABABPoursuivre la lecture de « La chambre impondérable, Jean Hourlier »